Tag Archives: défis

Quelques conseils pour courir 20km

Pour parler de quelque chose que je connais, je prendrai comme exemple les 20km de Bruxelles.

logo20kmbxl

 

 

Si tu n’es pas sportif, il est préférable que tu commences à t’entrainer quelques semaines avant ce jour tant attendu. Pas d’inquiétude, 20km c’est réalisable par tout le monde.

Si tu es sportif (genre tu fais un sport qui demande du cardio (contre-exemple: la pêche)) l’entrainement sera une bonne aide pour terminer les 20km à ton aise. Tu pourrais même te faire le plaisir de jouer le chrono :-)
Quel entrainement suivre?
Le mieux est d’y aller à ton rythme et surtout de façon progressive.
L’amélioration des performances arrive très vite.

Il faut aussi se tenir au maximum à un programme. Etablir un planning permet de se donner du temps pour courir. Remettre au lendemain est une erreur.
Pour un entrainement de 20km deux à trois sorties par semaine sont suffisantes en augmentant les distances progressivement.

start-to run-schema
Il y a de nombreux programmes sur internet qui permettent de commencer à courir. Pour ceux qui n’ont aucune expérience, je vous recommande le programme type « start to run ».
 

 

 

Quelques conseils avant le départ:

Ne plus courir trois jours avant le départ, ça ne sert plus à rien. Le repos est tout aussi important que l’effort.

Mangez léger la veille de la course (des bonnes pâtes feront l’affaire). Evitez l’alcool 24heures avant.IMG_4484

Ne pas partir avec des chaussures neuves. Faites au moins deux trois sorties avec les nouvelles chaussures (+/- 30 à 50km)

Idem avec les chaussettes. De bonnes chaussettes de running c’est important, mais testez-les avant et passez-les à la lessive.

Embarquez des gels dans une poche ou sur une ceinture (espèce de tube avec un liquide sucré à l’intérieur). Les apports en sucre vous seront nécessaires. Trois gels devraient suffire pour les 20km. il en existe de toute sorte. Tant que vous avez un apport en sucre c’est bon!

Ne vous encombrez pas d’un sac avec une poche d’eau (type camel bag) Il y a assez de ravitaillement sur le parcours.

Prenez une casquette si il fait beau.

Si il pleut ou si il y a beaucoup de vent, utilisez un grand sac poubelle dans lequel vous faites des trous pour la tête et les bras. Il vous protègera et vous pourrez le laisser sur place avant le coup de canon.

Pour les fans de musique, faites-vous une play-list. L’ambiance est telle sur le parcours que la musique n’est pas nécessaire. Autant profitez des encouragements des supporters.

Hydratez-vous correctement. Même si il ne fait pas très chaud, buvez! C’est bon pour vous et les crampes que vous éviterez.

Partez bien à l’heure de chez vous pour éviter le stress du métro (j’ai déjà attendu plus d’une heure devant le distributeur de tickets à cause du monde). Depuis, j’ai décidé d’acheter mes tickets de métro quelques jours à l’avance.

Essayez de motiver vos amis à venir vous supporter. Ca leur donnera peut-être des envies pour l’année suivante. Les supporters c’est aussi important dans un tel défi.

Ne partez pas trop vite. Un départ trop rapide risque de vous griller au trois quarts de la course (et même avant).

Et puis surtout prenez du plaisir et profitez de l’ambiance extraordinaire.

Bonne course!

DCIM100GOPRO

 

Mais pourquoi courir un marathon ?

On peut trouver des multiples raisons à courir une longue distance tel un marathon.

Toutes les raisons sont bonnes pour commencer un défi. La véritable réussite est dans la conviction que c’est faisable. Je peux le faire, je m’en donne les moyens.

Certaines personnes arrivent à courir de courtes distances sans préparation. Les longues distances sont plus compliquées à courir si on n’a pas ultérieurement préparé son corps et son esprit à un effort intense. Courir un marathon par défi sans entrainement, fous ? Sans doute ces personnes ne savent-elles pas les dommages qu’elles infligent à leur corps.

Marathon

 

Le temps que l’on passe à s’entrainer est un temps qu’on utilise aussi pour se poser les bonnes questions. Pas seulement sur le sport mais sur tout et n’importe quoi.

Ce défi, lorsqu’il est réalisé pour la première fois, procure une telle sensation de bien-être et une satisfaction ultime l’envie d’y retourner vous traversera l’esprit.

Est-ce que çela va devenir une addiction ? Posez vos limites si ça le devient.

La course est un moyen pour se retrouver un moment soi-même, se dépasser, se relaxer, penser à ses proches, imaginer les prochains objectifs, écouter de la musique, prendre du recul, rêver,… être juste bien!

Le marathon est une course de longue distance et demande un entrainement régulier avant le jour J. Ces sensations de bien-être répétées après le sport procure déjà l’envie de planifier la prochaine sortie.

Il y a de nombreuses explications à propos de cette sensation de bien-être, une recherche sur Internet donne de très bonnes explications.

Courir un marathon peut aussi devenir une bonne excuse de voyage ou de city trip. Parler autour de soi de ces défis permet aux amis de donner des encouragements souvent bien accueillis. Quel qu’il soit, le soutien est aussi une grande part de motivation dans cette aventure.

Let’s run now!

Aller à la barre d’outils